Le paiement mobile Comment ça marche?

Partout à travers le monde le paiement mobile est en plein essor. Savez-vous qu’en 20201 les paiements faits depuis un porte-monnaie électronique, à eux seuls, représenteront 33% des transactions de commerce électronique en Amérique du Nord? Pour vous donner une idée de sa popularité, en Asie ce seront 66% des transactions de commerce électronique qui seront effectuées avec un porte-monnaie électronique. Non seulement le paiement mobile se développe à la vitesse grand V, mais il est destiné à rester et prendre de plus en plus de place dans nos habitudes de consommation.

Cependant, pour les entreprises ayant pignon sur rue, le virage vers une solution de paiement mobile peut dans certains cas nécessiter un lourd investissement matériel, ce qui explique pourquoi certaines sont en retard. On le voit sur le terrain, et vous l’avez certainement expérimenté vous-même, les terminaux de point de vente de nombreux commerces et entreprises n’acceptent toujours pas le paiement sans contact et ces entreprises n’offrent pas d’options alternatives. Pourtant, les technologies liées au paiement mobile ne sont pas toujours coûteuses et ne nécessitent pas systématiquement un renouvellement du parc des terminaux de paiements.

L’objectif de cet article est de présenter les différentes technologies qui supportent le paiement mobile, d’expliquer en quoi elles consistent, ce que leur utilisation implique pour le consommateur et l’entreprise qui l’adopte et quels en sont les bénéfices.

Plusieurs technologies sont disponibles pour les entreprises qui souhaitent offrir l’option de paiement mobile à leurs clientèles selon les modes de paiement mobile existants. Pour en savoir plus sur les différents modes de paiement mobile, lisez notre article Le paiement mobile démystifié.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est nécessaire de faire un rappel de définition. Le paiement mobile permet de régler l’achat d’un produit ou d’un service à partir d’un appareil mobile, que ce soit un téléphone, une tablette ou une montre de type Apple Watch, plutôt que de régler en espèces, par carte de crédit ou de débit.

Les systèmes de paiement sans contact regroupent une variété de technologies, notamment la communication en champ proche (NFC) et la radio-identification (RFID). Les lecteurs ou terminaux de paiement ainsi équipés permettent de lire des cartes à puce, des porte-clés ou autre objet contenant une puce électronique mais surtout, dans le cas qui nous importe, des téléphone intelligents.

La NFC

La technologie qui se cache derrière les applications de porte-monnaie mobiles est la NFC. Elle repose sur la technologie sans contact. La portée de la NFC est limitée à quelques centimètres, quatre à cinq pour être précis, autour d’un terminal de paiement afin de ne pas capter les appareils alentours. Il existe une vaste gamme de terminaux compatibles avec la NFC.

Les terminaux

Les terminaux de paiement bluetooth

La technologie Bluetooth permet la communication entre les terminaux de comptoirs et la base installée dans un point de vente physique comme, par exemple, lorsque les restaurateurs procèdent au paiement des factures directement aux tables. Dans ce cas, le lecteur mobile communique avec la base par Bluetooth. Ce type de lecteur doit être compatible avec la NFC pour pouvoir effectuer des transactions à partir des téléphones intelligents. Le Bluetooth a une portée allant de dix à cent mètres selon les appareils.

Les terminaux de paiement bluetooth

Les terminaux de paiement traditionnels

Ces terminaux se fonctionnent comme les terminaux bluetooth. La différence est qu'ils sont physiquement connectés par un câble au système de paiement du commerce.

Les terminaux de paiement traditionnels

Les terminaux ambulants

Ce mode de paiement permet aux commerçants ambulants, tels que les taxis, les livreurs à domicile et les commerçants ambulants, de pouvoir tout de même accepter le paiement par appareil mobile peu importe où ils se trouvent.

Plusieurs options sont possibles:

  • Un petit boitier peut être branché physiquement à un appareil mobile, tel qu’un téléphone intelligent ou une tablette. Ce boitier permet d’effectuer des paiements sans contact à partir d’un appareil mobile.
  • Un terminal de paiement équipé de la technologie Bluetooth peut être couplé au téléphone intelligent que vous utilisez pour votre commerce pour créer une communication sans fil. Vous n’avez pas besoin de brancher le lecteur sur votre téléphone mais vous utilisez toutefois les données de ce dernier.
  • Il existe aussi des terminaux de paiement mobiles qui équipés d’une carte SIM, utilisent directement le réseau cellulaire, et sont donc totalement indépendants.
Les terminaux ambulants

On retrouve souvent ce mode de paiement sur les foires commerciales, les marchés publics, les événements spéciaux, les camions de cuisine de rue et les marchands ambulants. Pour en savoir plus sur l’ensemble des solutions de paiement pour le commerce ambulant, lisez notre article.

Les opérations

Comment ça marche?

Le consommateur doit passer son appareil mobile à quelques centimètres au-dessus du terminal de paiement. Ensuite il doit s’identifier ou entrer un code confidentiel sur son téléphone mobile pour valider la transaction.

Que doit faire le consommateur?

Pour utiliser ce mode de paiement, le téléphone du consommateur doit être équipé d’une puce NFC, ce qui est le cas de la plupart des nouveaux téléphones intelligents en Amérique du Nord, et être muni d’une application de porte-monnaie mobile. Un détail cependant, le téléphone doit être ouvert et donc chargé pour qu’un paiement soit fait.

Que doit faire le commerçant?

Le commerçant doit s’équiper de lecteurs permettant de lire les transactions effectuées avec un téléphone mobile et compatibles avec NFC. Tous les terminaux compatibles avec le paiement sans contact par carte bancaire le sont aussi avec le paiement par téléphone intelligent.

Les bénéfices

Ce mode de paiement permet de fluidifier et d’accélérer le passage aux caisses. Il est particulièrement prisé dans les commerces à haute fréquentation où le temps est un enjeu, tel que les services à l’auto, les caisses de supermarchés, la restauration rapide pour ne citer qu’eux.

Les institutions financières peuvent limiter le montant des transactions effectuées par ce mode de paiement. Aux États-Unis ce montant n’est pas plafonné alors qu’au Canada il est pratique courante de le limiter à 100$. Il se peut toutefois qu’une signature soit requise pour des montants élevés aux États-Unis.

Le code QR

Le code QR (QR code) s’utilise à proximité et à distance. Il s’agit d’un code à barres en deux dimensions constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc.

Comment ça marche?

Il peut être lu par un lecteur de code à barres, un téléphone intelligent ou d’autres types d’équipements. Si vous payez votre café chez Starbucks avec leur application mobile, c’est cette technologie qui est utilisée.

Code QR

Que doit faire le consommateur?

Le consommateur n’a qu’à présenter le code QR au commerçant pour qu’il soit scanné. Il peut s’agir de l’application d’un commerçant en particulier, mais il est aussi possible de télécharger une application de paiement par code QR. Ce type d’application permet de scanner un code QR avec son téléphone intelligent, ouvrir un compte et l’alimenter en le reliant à une carte de crédit que l’on recharge au besoin ou automatiquement.

Code QR

Que doit faire le commerçant?

Cette solution est très facilement intégrable dans les systèmes de caisses. Il suffit d’ajouter un lecteur de code à barres si le point de vente n’en a pas déjà.

Les bénéfices

Ce mode de paiement est souvent jumelé à une application de fidélité. Lorsque le consommateur effectue son paiement en présentant son code QR, les informations liées à son achat sont automatiquement reliées à son compte de points. Il s’agit d’un deux en un. L’utilisation du paiement par code QR jumelé avec une application de points permet de simplifier les processus autant pour le commerçant que le consommateur.

Le SMS

Le paiement mobile par SMS est le moyen de payer un bien ou un service via un message texte envoyé d’un téléphone mobile, une tablette ou un ordinateur. Ce mode de paiement à distance est disponible sur tous les téléphones intelligents.

Le SMS

Comment ça marche?

Le commerçant envoie un message texte (SMS) au consommateur avec un lien vers un formulaire de paiement pour régler son achat directement de son téléphone mobile. Il peut s’agir du paiement d’une facture, d’un service ou d’une application mobile. Le client saisit ses informations de paiement dans le formulaire adapté au format mobile et procède au paiement. Il reçoit une notification l’avisant que la transaction a été effectuée avec succès incluant son reçu de transaction.

Paiement mobile

Que doit faire le consommateur?

Le consommateur doit entrer son mode de paiement mobile, qu’il s’agissent d’une carte de crédit, d’un porte-monnaie mobile ou autre.

Que doit faire le commerçant?

La gestion du paiement mobile par SMS ne nécessite pas d’investissement matériel de la part du commerçant. Il peut toutefois être amené à payer des frais fixes ou variables à son fournisseur de services de messagerie texte selon les solutions qu’il choisit.

Les bénéfices

Disponible sur tous les téléphones intelligents, ce mode de paiement mobile est simple à utiliser et pratique aussi bien pour le commerçant que le consommateur. Il peut être jumelé à une application de communication par messagerie texte permettant à l’entreprise d’avoir des conversations avec sa clientèle, de lui envoyer des offres personnalisées en fonction de ses préférences et habitudes d’achat.

Dans ce cas, le paiement mobile par SMS permet de:

  • Réduire le nombre de paiements en retard en envoyant des rappels avec une demande de paiement par exemple pour la collecte de loyers.
  • Collecter l’argent des créanciers plus rapidement suite à l’envoi d’un simple message texte. En offrant la possibilité de payer suite à l’envoi d’un simple message texte, le créancier n’a ni à se déplacer, ni à téléphoner pour procéder au paiement de sa facture. Il n’a qu’à cliquer sur le lien vers le formulaire de paiement et entrer ses informations.
  • Améliorer l’expérience client en simplifiant et accélérant la récupération d’un bien en donnant l’opportunité au consommateur de payer une facture avant de se présenter pour le récupérer. Cela peut être un vélo à l’atelier de réparation, un véhicule au département de service du concessionnaire mais aussi un animal après une chirurgie chez le vétérinaire.
  • Effectuer des demandes de dépôt simplement et rapidement après qu’un diagnostic ait été posé et avant que le commerçant débute son travail. C’est le cas pour un réparateur de vélo qui demande un acompte avant de débuter les travaux ou commander les pièces requises pour la réparation. C’est aussi valable pour un vétérinaire qui doit procéder à une chirurgie ou un traitement d’urgence.

Le paiement mobile par messagerie texte est-il adapté à vos besoins d’affaires? Pour répondre à cette question, utilisez notre calculateur: Trouvez la solution de paiement mobile qu’il vous faut.

  1. Worldpay - Global Payments Report 2018

Guide

Configurer le paiement mobile avec Kimoby Pay

L’expérience de paiement la plus simple, la plus pratique et la plus rapide pour vos clients.

Téléchargez
Configurer le paiement mobile avec Kimoby Pay